FAQ Sinistres

Tous les sinistres responsables matériels ou corporels. Le vol, l’incendie, le bris de glace, la tempête ne rentrent pas en compte dans la majoration du coefficient.

Tout d’abord si ce sinistre survient suite à une collision avec un tiers, remplissez le constat amiable d’accident automobile. Faites le parvenir ensuite à votre assureur par courrier dans les 5 jours. Celui-ci pourra déterminer les responsabilités et se mettre en contact avec l’assurance du tiers concerné. Selon votre niveau de garantie, votre assureur vous contactera afin de convenir d’un rendez vous en vue d’une expertise.

Si vous bénéficiez de la garantie tous risques, remplissez un constat amiable de manière unilatérale. Faites parvenir à votre assureur dans les 5 jours ce constat accompagné de votre déclaration circonstanciée (le récit des faits par vos soins sur papier libre). Votre assureur vous contactera afin de convenir d’un rendez vous en vue d’une expertise.

Si vous bénéficiez de la garantie tous risques, vous devez tout d’abord porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie dans les plus brefs délais (24h ou 48h selon les contrats). Faites parvenir le dépôt de plainte en lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur accompagnée d’une déclaration circonstanciée (le récit des faits par vos soins sur papier libre).

Si vous bénéficiez de la garantie incendie, faites simplement parvenir à votre assureur votre déclaration de sinistre par lettre recommandée avec accusé de réception. Votre assureur vous contactera afin de convenir d’un rendez vous en vue d’une expertise.

Si vous bénéficier de la garantie vol, vous devez tout d’abord porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie dans un délai maximum de 48h. Faites parvenir le dépôt de plainte en lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur accompagné d’une déclaration circonstanciée (le récit des faits par vos soins sur papier libre).

Si vous bénéficier de la garantie vol, votre assureur cherchera à avoir la preuve qu’il s’agit bien d’une tentative de vol et non d’un vandalisme (direction endommagée, anti vol cassé…). Portez plainte auprès des autorités compétentes et faites parvenir votre déclaration à votre assureur par lettre recommandée avec accusée de réception.

Alertez les secours : pompiers, gendarmerie. Si l’accident corporel est trop important, un procès verbal d’accident corporel sera établit par les gendarmes, vous aurez ultérieurement à fournir à votre assureur le numéro du procès verbal, et votre déclaration circonstanciée. Si les blessures restent légères et que vous êtes en mesure d’établir un constat amiable d’accident, pensez à indiquer dans la case prévue à cet effet qu’il y a un ou des blessés. Faites parvenir à votre assureur le constat dans les 5 jours qui suivent l’accident corporel.

Si vous bénéficiez de la garantie bris de glace, vous pourrez vous rendre directement chez un réparateur agréé (par exemple : Carglass, Mondial Pare Brise…) si votre compagnie le permet. Le réparateur se mettra directement en contact avec votre assureur et vous fera uniquement régler votre franchise si vous en avec une. Sinon, rendez vous chez un garagiste de votre choix qui effectuera les réparations dont vous devrez faire l’avance des frais et faites parvenir par courrier à votre assureur la facture accompagnée d’une déclaration de sinistre afin d’être remboursé déduction faite de la franchise si vous en avez une.

La responsabilité civile de votre assurance va fonctionner et le tiers auquel vous aurez causé des dommages sera indemnisé. Par contre les dommages causés sur votre auto ne seront pas pris en charge par l’assurance. De plus, vous aurez un malus de 1.25 pour un sinistre responsable à 100% et un malus de 1.125 pour un sinistre responsable à 50% sur votre coefficient de bonus malus dès votre prochaine échéance annuelle.

La responsabilité civile de votre assurance va fonctionner et le tiers auquel vous aurez causé des dommages sera indemnisé. De même pour les dommages causés sur votre véhicule, ils seront pris en charge déduction faite du montant de votre franchise après le passage d’un expert qui déterminera entre autre si votre véhicule est économiquement réparable ou pas. Vous aurez cependant un malus de 1.25 pour un sinistre responsable à 100% et un malus de 1.125 pour un sinistre responsable à 50% sur votre coefficient de bonus malus dès votre prochaine échéance annuelle.

Non, ces types de sinistres n’entraînent pas de majoration sur le coefficient de réduction majoration.